La Forteresse de Salses

Si vous avez déjà pris la direction de Perpignan ou de l’Espagne vous la connaissez sûrement, puisque l’on voit cette forteresse imposante depuis l’autoroute.
Et si comme moi vous êtes curieux et que vous souhaitez en savoir plus sur cette forteresse espagnole en territoire français, je vous invite à pousser la porte pour découvrir les lieux…

Plus d’informations : Forteresse de Salses

Située dans la plaine du Roussillon entre l’étang de Leucate et le massif des Corbières, cette forteresse est un verrou entre l’Espagne et la France.
Ce sont les rois catholiques Ferdinand II d’Aragon et Isabelle de Castille qui décident de construire cette forteresse d’un nouveau style architectural.
Cette mission est confiée à l’architecte Francisco Ramiro Lopez. Le chantier s’étend de 1497 à 1503

Cette place forte de 110 m sur 84, représente la quintessence de l’art militaire à la fin du 15ème siècle.

C’est une architecture de transition entre le château médiéval et le fort bastionné.

Ses murs épais de 12 m, son enfoncement dans le sol, ses nombreux ouvrages de défense, ses batteries d’artillerie, ses dédales de coursives et de galeries piégées et son donjon entièrement fortifié, font de Salses, un édifice unique en son genre !

Le châtelet d’entrée est l’unique voie d’accès de la forteresse qui pouvait accueillir une garnison de 1500 hommes et résister à l’artillerie moderne.

La visite de la forteresse se fait en deux temps : la partie basse se fait en visite libre avec l’aide d’un plan et vous pouvez ensuite suivre la visite guidée pour accéder aux terrasses et galeries hautes ainsi qu’à l’impressionnant donjon.

La place d’arme possède en son centre un puits destiné aux troupes et aux chevaux.

Cette cour est bordée sur trois côtés d’un portique à arcades qui donne accès aux écuries surmontées de trois niveaux de casernement, ainsi qu’à la chapelle.

Le donjon est l’ultime refuge en cas d’invasion et de siège de la forteresse. Isolé par des ponts-levis, il assure sa propre défense grâce à des chambres de tirs disposées dans tous les angles.

S’élevant sur sept niveaux pour une hauteur de 26 m, il abrite le poste de commandement et le logis du gouverneur avec tout le confort moderne (cheminées, éviers, latrines…)

Le Roussillon devient français en 1659 avec la signature du traité des Pyrénées. La frontière est ainsi repoussée dans les montagnes et la forteresse perd son importance stratégique.

Louis XIV la transforme en prison à partir de 1682. Elle sera restaurée quelques années plus tard par Vauban qui avait préconisé dans un premier temps de la détruire.

Elle sera classée en 1886 au titre des monuments historiques.

Un siècle de combats :

  • 1503 : les espagnols résistent à un premier siège alors que la forteresse n’est pas encore achevée.
  • 1639 – 1640 : les français arrivent à prendre la forteresse mais elle sera reprise l’année suivante par les espagnols.
  • 1641 – 1642 : Louis XIII devient comte de Barcelone, du Roussillon et de Cerdagne. L’armée française investit Perpignan et Salses assiégée, capitule le 15 septembre 1642.

Moi qui ne suis pas forcément très fan des visites commentées, je ne peux que vous recommander d’en suivre une avec le guide Jean-Louis…tout à fait passionnant et enrichissant ! Encore merci !

A bientôt pour de nouvelles escapades ici ou ailleurs…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s