City Break à Toulouse

Au mois de mai, fais ce qu’il te plaît…
Avec tous ces ponts, l’occasion était trop belle de partir à la découverte d’une nouvelle destination.
Mon choix s’est porté sur la capitale de la région Occitanie, j’ai nommé Toulouse !
Le temps d’un week-end, j’ai ainsi pu explorer et découvrir une ville où il fait bon vivre. « Toulouse a tout, il ne manque que vous. » La preuve en images avec ces quelques clichés des sites incontournables de la ville rose.
Et vous, quelle sera votre prochaine escapade ?

Les jolies ruelles colorées de Toulouse !

La basilique Saint-Sernin, est l’un des plus grands édifices romans d’Occident !

La galerie des arcades.
Les fresques des plafonds à caissons sont l’oeuvre de l’artiste Raymond Moretti.

La Place du Capitole, sa croix occitane et son zodiac.

Édifice emblématique de la ville, le Capitole abrite l’hôtel de ville et le théâtre.

Plafond de la Salle des Illustres, au premier étage du Capitole.

Claude Nougaro veille sur sa ville.

La brique habille les façades de couleurs chaudes.

Petite pause sur la Place de la Daurade.

Le Pont Neuf qui enjambe la Garonne est en réalité le plus vieux pont de Toulouse.
Ses arches irrégulières, ses dégueuloirs et ses avant-becs lui ont permis de résister aux nombreuses crues du fleuve.

L’Hôtel d’Assézat abrite la Fondation Bemberg.

Des façades toujours très colorées.

La Cathédrale St Etienne et son style plutôt insolite.

Cette édifice médiéval réunit deux styles gothiques : le gothique méridional massif et le gothique septentrional élancé.

La Place St Georges.

Calme et sérénité, dans les jardins du cloître du Musée des Augustins.

Salle des chapiteaux romans du Musée des Augustins.

Le Musée des Augustins : mon coup de cœur de ce séjour toulousain !

Street art, rue Ste Ursule.
Les illustrateurs Amandine Urruty et Nicolas Barrome ont réalisé cette œuvre en 2015, dans le cadre du festival WOPS.

Le couvent des Jacobins abrite les reliques de saint Thomas d’Aquin.

Mais l’élément le plus remarquable ici, c’est la voûte unique en forme de palmier et ses 22 nervures soutenant le chœur de l’église.

Le cloître du couvent est également un lieu reposant.

L’ensemble des Jacobins constitue un témoignage exceptionnel du gothique méridional.

La Cité de l’Espace !

Attention décollage imminent 

Observation du soleil et des planètes.

A bientôt pour de nouvelles escapades vers l’infini et au delà !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s