La fête de l’ours à Arles-sur-Tech

Nous partons aujourd’hui dans le Haut-Vallespir, où se tient une tradition bien connue de tous en pays catalan : la Festa de l’Os ou Fête de l’Ours en français.
La fête de l’ours c’est quoi ? C’est une coutume carnavalesque des Pyrénées-Orientales organisée chaque année pour fêter la fin de l’hiver et l’arrivée prochaine du printemps.
Issue de vieilles traditions orales, elle est jouée ici comme une pièce vivante impliquant le public.
Je vais essayer de vous en narrer l’histoire, avec quelques images à l’appui ci-dessous…
Si vous avez raté la fête d’Arles-sur-Tech, sachez que vous pouvez encore assister à celles de Prats-de-Mollo-la-Preste, le 24 février ; et Saint-Laurent-de-Cerdans, le 03 mars 2019.

Cette fête est inscrite depuis 2014, à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France, en vue d’une candidature à l’inscription au patrimoine mondial de l’Uneco.

La fête débute le matin par l’appel du Trappeur.
Ce dernier rassemble ainsi les Chasseurs pour se préparer à la chasse à l’Ours de l’après-midi.

La chasse commence, l’Ours a été débusqué. Le Trappeur, sa femme Roseta et le groupe de Chasseurs partent à sa poursuite. Il est capturé et enchaîné. On va ensuite l’emmener de place en place pour le montrer à la foule.

En chemin l’Ours essaye d’attraper les jolies jeunes filles dans le public…

… ou encore la belle Roseta. Attention à vous, cet Ours a de drôles de mœurs  !

Tout au long du parcours, la force de l’Ours sera mise à l’épreuve.

L’Ours s’échappe de nombreuses fois à travers la foule et il faut donc le rattraper à nouveau.

Après de nombreuses confrontations (face aux Chasseurs, au Trappeur, mais aussi aux Botes et aux Tortugues) l’Ours est finalement terrassé !

Le Trappeur prononce son predica : il explique comment la Bête a été capturée, il évoque également le courage des Chasseurs et n’oublie pas de rappeler la dangerosité de l’Animal pour l’homme.

La journée se termine sur la place centrale d’Arles-sur-Tech où l’Ours parvient à capturer une jeune fille. Il l’emmène dans sa tanière de branchages au coin de la place et simule un accouplement. Cette dernière parvient ensuite à s’échapper, la bête la poursuit mais se fait définitivement attraper.

L’Ours est ensuite rasé à la hache pour lui faire retrouver son apparence humaine.

Petite pause désaltérante.

Sa tête lui est finalement ôtée…

… et il est entraîné par la foule dans une grande farandole.

THE END

A bientôt pour d’autres escapades ici ou ailleurs…

Un commentaire sur “La fête de l’ours à Arles-sur-Tech

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s