Visite de l’abbaye de Valmagne

Me revoici sur les routes d’Occitanie, pour un après-midi à la découverte d’un des joyaux du patrimoine héraultais : la très belle abbaye de Valmagne.

Ce site fait partie du réseau des “Sites d’exception en Languedoc” qui fédère des sites patrimoniaux, culturels et naturels incontournables de la destination Languedoc. Si vous êtes en vacances dans la région et que vous ne voulez pas manquer l’essentiel, consulter leur site qui vous permettra de trouver toutes les informations pratiques pour préparer vos visites (horaires, tarifs, accès, contacts, informations pratiques) . Les sites membres sont actuellement répartis dans les départements de l’Hérault, du Gard, de l’Aveyron et de la Lozère. Il y en a vraiment pour tous les goûts, autant pour les amateurs de patrimoine que pour les amoureux de la nature. Consultez vite la liste !

Vous avez fait votre choix ? Oui, alors n’oubliez pas de demander le dépliant PASS, lors de votre première visite dans un des sites d’exception. Grâce à celui-ci, vous pourrez découvrir les autres sites membres du réseau, en bénéficiant de réductions. Ce support se présente sous forme de carte touristique, il est entièrement gratuit et valable pour 2 personnes. N’attendez plus, visitez malin !

Mais revenons-en à nos moutons ou plutôt à notre abbaye et son histoire…

L’abbaye de Valmagne fut fondée en 1139, par les seigneurs de Cabrières qui firent appel aux moines bénédictins du monastère d’Ardorel (diocèse d’Albi). Vingt ans plus tard,  l’abbaye est rattachée à l’ordre de Cîteaux et devient fille de Bonnevaux (Dauphiné). C’est à cette même date que débutera la construction de l’église et du cloître en style roman selon le principe du plan cistercien.

La cathédrale des vignes et ses fameux foudres en chêne de Russie pouvant contenir jusqu’à 435 hectolitres !

Du 12ème au 14ème siècle, Sainte-Marie de Valmagne devint l’une des abbayes les plus riches du Sud de la France. Durant cette période faste, la communauté de moines s’agrandit et l’église romane devenant trop petite, on décida alors de construire la nouvelle église gothique.

Cette période d’expansion et de richesses sera stoppée à plusieurs reprises par la Guerre de Cent ans, puis par les guerres de religions ou encore la Révolution française. En 1789, les derniers moines s’enfuient de Valmagne et l’abbaye est saccagée. Elle devient un bien national.

L’Abbaye et son domaine sont vendus ensuite à Monsieur Granier-Joyeuse, un viticulteur de Villeveyrac qui transforma l’église-abbatiale en chai. À sa mort, Valmagne est à nouveau remise en vente et sera rachetée par le Comte de Turenne, en 1838. Depuis l’abbaye est transmise de génération en génération, à la famille de Gaudart d’Allaines, actuels descendants du Comte de Turenne.

Pour finir sur l’histoire de ce site d’exception, l’abbaye de Valmagne est classée « Monument Historique » en 1947, et c’est en 1975, qu’elle ouvre ses portes à la visite.

COORDONNÉES
Abbaye de Valmagne - Route de Montagnac, 34 560 Villeveyrac
04.67.78.06.09 info@valmagne.com

HORAIRES DU 15 AVRIL AU 30 SEPTEMBRE
Abbaye et caveau de dégustation : du Mardi au Dimanche de 10h à 19h.
Tous les jours en Juillet, Août et Septembre.

HORAIRES DU 1ER OCTOBRE AU 15 AVRIL
Abbaye et caveau de dégustation : du Mardi au Samedi de 14h à 18h.
Dimanches, jours fériés et ponts : de 10h à 18h.

PRESTATIONS 
- Visite libre
- Visite guidée de l’abbaye 
- Visite ludique sous forme de jeu de piste pour les familles

TARIFS
Plein tarif : 8,50€
Tarif réduit : 7,00€
Tarif enfant : 6,00€
Tarif Sites d’exception : 7,50€
Réservez votre billet en ligne 

Le cloître se compose de quatre galeries couvertes s’ouvrant sur un jardin. Chaque espace dessert toutes les parties essentielles du monastère.

La salle capitulaire
Art roman

La fontaine présente dans le cloître est entourée d’une clôture octogonale surmontée d’un dôme couvert d’une vigne grimpante vieille de 180 ans ! Cette fontaine-lavabo est un endroit rare, car il n’en reste aujourd’hui que deux en France : celle de l’abbaye du Thoronet, et celle de Valmagne. J’aurai vu les deux 🙂 !

Il est également possible de découvrir le terroir de l’abbaye à travers ses vignes ou lors d’une dégustation à la fin de votre visite.

Inclus dans la visite de l’abbaye, n’oubliez pas de flâner un peu dans le jardin médiéval à l’entrée du site. Celui-ci rassemble sur l’ensemble des saisons, environ 120 plantes, dont des plantes anciennes utilisées par les moines du Moyen-Âge. Aujourd’hui, la majorité des plantes aromatiques, légumes anciens, salades sauvages et fleurs comestibles qui y sont cultivés, sont utilisés par le restaurant du domaine.

Car en effet, vous pouvez déjeuner sur place, à la ferme auberge. Ici, tout est frais, local, fait maison et souvent bio !

A bientôt pour de nouvelles escapades ici ou ailleurs…

Un commentaire sur “Visite de l’abbaye de Valmagne

  1. Cette abbaye est un véritable trésor ! Je peux te dire que grâce à toi, elle sur ma wish-list des choses à voir absolument en Occitanie. Je rajoute que tes photos sont absolument magnifiques !

    J'aime

Répondre à Kiki mag travel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s