Citytrip à Nîmes

Est-ce que cela ne serait pas un peu honteux que d’avoir écrit des dizaines d’articles sur des sites partout en France et en Europe, mais pas encore sur sa propre ville ?! Je vous le demande… Cette faute sera je l’espère enfin réparée, puisque vous trouverez ci-dessous mon carnet de bord pour découvrir ma ville de cœur, celle qui ne cesse jamais de m’émerveiller davantage. J’espère que vous ne me tiendrez pas rigueur d’user de superlatifs à son sujet au fil des paragraphes, mais je ne peux vraiment pas m’en empêcher je vous l’assure. J’espère donc que cet article piquera votre curiosité et qu’il vous prendra ensuite l’envie de vous rendre dans l’une des plus belles villes du sud de la France, où il fait bon vivre !

Les 3 sites incontournables

Nîmes est souvent appelée la Rome française et ce n’est pas pour rien qu’on la compare souvent à la capitale italienne. Tout comme sa grande soeur romaine, elle compte de nombreux vestiges de l’époque gallo-romaine. Ces monuments font d’ailleurs partie des monuments les mieux préservés du monde antique. Nîmes est une ville avec un patrimoine riche et varié mais ce sont ses monuments romains qui font sa réputation.

Les Arènes

L’amphithéâtre nîmois a été construit au 1er siècle ap. J.-C.. Il était destiné à l’organisation de grands jeux (chasses et combats de gladiateurs). Moins grand que le Colisée de Rome, notre amphithéâtre nîmois mesure néanmoins 133 mètres de long sur 101 mètres de large et 21 mètres de haut. Sa cavea se composait de 34 rangées de gradins pouvant accueillir à l’époque jusqu’à 24000 spectateurs. Il doit son remarquable état de conservation au fait qu’il fut réutilisé au fil des siècles (château, quartier de la ville…). Aujourd’hui, il a retrouvé sa fonction première d’édifice de spectacle puisqu’il accueille régulièrement des événements festifs : concerts, spectacles taurins, reconstitutions historiques ou encore des manifestations sportives… Vous pouvez également le visiter tous les jours ou presque, à l’aide d’un audioguide ou accompagné d’un guide. Une belle visite en perspective dans les couloirs du temps.

► Pour consulter toutes les informations pratiques pour visiter ce monument, cliquez ici.

🐾 Les chiens sont acceptés dans ce monument.

La Maison Carrée

La Maison Carrée était autrefois un temple dédié au culte de la famille impériale et plus précisément à Nîmes, aux petits-fils de l’empereur Auguste, Caius et Lucius Caesar. Ce temple construit entre la fin du 1er siècle av. J.-C. et le début du 1er siècle ap. J.-C., était placé au centre du forum de la cité antique de Nemausus. Mais pourquoi ce nom de Maison Carrée dans ce cas me direz-vous ? Il est appelé ainsi depuis le 16ème siècle. A cette époque un rectangle était désigné sous le nom de carré long. Cette appellation a perduré au fil des siècles jusqu’à nos jours. Il est également célèbre en raison de son unité architecturale si bien préservée. Elle illustre parfaitement le type du temple romain classique répandu dans tout l’Empire et dont bien peu d’exemplaires sont actuellement en aussi bon état de conservation. Elle concourt d’ailleurs pour un classement au patrimoine mondial de l’UNESCO et j’espère de tout coeur qu’elle obtiendra cette inscription, car elle le mérite vraiment ! C’est un petit bijou, restauré entre 2006 et 2010, dont je ne me lasse jamais d’admirer les détails.

► Pour consulter toutes les informations pratiques pour visiter ce monument, cliquez ici.

La Tour Magne

La Tour Magne, du latin turris magna, qui signifie « la grande tour » était à l’époque antique la plus imposante des tours de l’enceinte augustéenne. Elle existait déjà à l’époque gauloise, mais sous une forme assez différente. Les romains ont ensuite réutilisé la tour indigène et l’ont englobée dans le nouvel édifice que l’on peut encore voir aujourd’hui. La tour romaine, d’une hauteur actuelle de 32,70 mètres (sujet au vertige, s’abstenir d’y monter) se compose d’un soubassement irrégulier surmonté d’une tour octogonale. L’étage supérieur à quant à lui disparu. Vous pourrez observer quelques éléments du rempart qui enserrait la tour près de la porte d’entrée des visiteurs. Et sur la pelouse devant la tour vous apercevrez également des vestiges de la rampe d’accès qui permettait d’accéder à la base de la tour et au chemin de ronde. La tour a été évidée plus tard et l’escalier que vous emprunterez à l’intérieur de celle-ci ne date que de 1843. Il vous permet d’accéder à une terrasse au sommet du monument et vous offre ainsi le plus beau belvédère pour admirer le paysage nîmois. Pour accompagner cette ascension, je vous recommande de prendre l’audioguide gratuit qui est proposé aux visiteurs pour découvrir la légende du trésor de François Traucat, racontée par le comédien, féru d’histoire, Bruno Solo. La montée des 140 marches vous paraîtra ainsi moins pénible.

► Pour consulter toutes les informations pratiques pour visiter ce monument, cliquez ici.

Balade dans le centre-ville de Nîmes : les autres lieux incontournables

Nîmes ne se résume pas uniquement à ses monuments romains. Comme dit précédemment, la ville possède une histoire riche et un patrimoine varié. Si vous arpentez les rues du centre historique vous verrez que l’architecture médiévale se mêle harmonieusement à des demeures du 17ème ou 18ème siècle ou bien encore à des édifices plus contemporains. On ressent l’influence de son passé antique à chaque coin de rue. Si vous y prêtez attention, vous verrez de nombreux détails et ornements empruntés à l’Antiquité.

Les Jardins de la Fontaine

Vous prendrez bien une dose de nature ? Alors direction les magnifiques Jardins de la Fontaine à seulement quelques pas du coeur historique. Après avoir longé les quais de la Fontaine, vous pénétrerez dans les Jardins par un magnifique portail en fer forgé agrémenté, des armoiries de la ville. Ces jardins, créés au 18ème siècle figurent parmi les premiers jardins publics d’Europe. Mais ne vous étonnez pas d’y découvrir des monuments beaucoup plus anciens comme le Temple de Diane ou la Tour Magne, car ils furent aménagés sur le site antique de l’Augusteum. En effet, dès la protohistoire, les gaulois s’installent ici auprès de la source que vous verrez au fond de la partie basse des jardins. Ils en font un lieu sacré dédié au dieu Nemoz (qui donnera ensuite le nom Nemausus). Les romains l’intègrent ensuite à l’Augusteum, espace consacré au culte de l’empereur et de sa famille. Les jardins sont donc aménagés pour mettre en valeur ces vestiges et créer une promenade-jardin à proximité immédiate du centre-ville. Projet réussi car ce poumon vert au coeur de Nîmes est une véritable merveille (oui rien que ça ! ). Sur 15 ha, découvrez un jardin classique du 18ème siècle dans sa partie basse et un jardin méditerranéen de style paysager construit au début du 19ème siècle, dans sa partie haute. N’hésitez pas à déambuler d’allée en allée, de terrasse en terrasse, de bosquet en bosquet… Une promenade contemplative s’impose dans ce parc labellisé « jardin remarquable ».

Mon itinéraire favori pour découvrir les Jardins de la Fontaine : Parcourez l’allée centrale ornée de statues puis dirigez-vous vers le nymphée central. Ensuite, prenez à gauche en direction du Temple de Diane. Faites une pause au bord de la source, puis montez le grand escalier central et prenez à droite en direction de la grotte et son escalier taillé dans le rocher. Un nouveau palier est atteint, n’oubliez pas d’admirer les différentes vues à chaque fois. Prenez à gauche ensuite pour accéder au jardin de rocaille, traversez-le en empruntant les petits escaliers en pierre jusqu’à la terrasse supérieure. A ce niveau vous pourrez admirer le bassin Montgolfier et ses plantes aquatiques. Prenez ensuite l’escalier à droite jusqu’au Mas Rouge. Sur la gauche vous accéderez au belvédère qui vous permettra d’embrasser du regard la perspective rectiligne des grandes allées Jean Jaurès. Contournez le Mas Rouge par la gauche et dirigez-vous ensuite vers le jardin du mazet. En continuant votre route, vous croiserez également sur votre gauche des vignes installées il y a peu par les Costières de Nîmes. Votre ascension se termine lorsque vous arrivez au pied de la Tour Magne. Pour redescendre je vous conseille de prendre l’allée opposée à gauche. Vous verrez sur votre droite une jolie clairière agrémentée d’une treille fleurie aux beaux jours. Au niveau de la terrasse inférieure, empruntez les escaliers et descendez jusqu’à la clairière des cèdres. De là, prenez les faux escaliers « en bois » (en ciment armé en réalité). Si vous décidez de traverser l’espace de jeux dédié aux enfants vous accéderez ensuite à une grille vous permettant de rejoindre le centre-ville, sinon prenez à droite après la petite maison et traversez le sous-bois jusqu’au grand escalier. En descendant ces marches vous rencontrerez la statue du poète nîmois Antoine Bigot, puis plus loin celle de Jean Reboul, autre écrivain nîmois. Vous pourrez alors sortir des jardins par un autre portail en fer forgé et rejoindre Le Bosquet où se tiennent tous les jours des parties de pétanque !

🐾 Les chiens sont acceptés dans ce jardin.

Les autres monuments romains

Les portes romaines

L’enceinte antique qui entourait Nîmes autrefois mesurait plus de 6 kilomètres de long et était percée d’une dizaine de portes environ. Deux de ces portes sont toujours conservées aujourd’hui : ce sont la Porte de France et la Porte Auguste. La plus imposante des deux, la Porte Auguste faisait partie des portes principales pour entrer dans Nîmes. La Via Domitia passait sous ses arcades. Cette porte fortifiée était flanquée de deux tours aujourd’hui disparues. Quant à la Porte de France, elle ne compte qu’une seule arcade et elle était également flanquée de deux tours circulaires durant l’Antiquité.

Le castellum

Le castellum est un vestige particulièrement rare du monde romain. En effet, ce type d’édifice n’existe plus aujourd’hui qu’à deux endroits sur Terre. L’un se trouve à Pompéi et le second est conservé ici à Nîmes. Ce monument est le point final de l’aqueduc de Nîmes. L’eau en provenance de la source d’Eure à Uzès arrivait ici après avoir parcouru environ 50 kilomètres à travers la garrigue gardoise. On peut encore observer les trous qui accueillaient à l’époque des tuyaux en plomb permettant d’acheminer l’eau dans les différents quartiers de la Colonia Augusta Nemausus.

► Accès gratuit. 16 rue de la Lampèze 30000 Nîmes.

Le Musée de la Romanité

Même pressés ou sans appétence particulière pour les musées, je vous conseille tout de même de pousser les portes de celui-ci. Ouvert en 2018, ce musée archéologique présente près de 5000 oeuvres de la protohistoire jusqu’au Moyen-Age. C’est un musée vraiment innovant, et vous ne vous ennuierez pas je vous l’assure. Son parcours muséographique est vraiment moderne et didactique. De nombreuses maquettes et installations numériques rendent la visite plus ludique. C’est un véritable voyage dans le temps sur les traces des hommes qui ont habité Nîmes durant 25 siècles. Vous pourrez également découvrir gratuitement les vestiges du rempart romain dans le jardin archéologique à l’arrière du bâtiment. Enfin, petit bonus, vous pouvez également accéder au rooftop du musée et découvrir une vue à 360° sur les toits de Nîmes.

Infos pratiques
- Adresse : 16 Boulevard des Arènes 30000 Nîmes
- Horaires : Ouvert tous les jours d'avril à octobre, de 10h à 19h et tous les jours sauf le mardi, entre 10h et 18h de novembre à mars.
- Tarifs : Plein tarif 8€ / Tarif réduit 6€ / Enfants (7-17 ans) 3€ / - de 7 ans gratuit
- Contact : 04.48.21.02.10 

Les autres musées de la ville

Si vous avez du temps devant vous, vous pouvez également visiter les cinq autres musées que compte la ville. Amoureux d’art, vous aurez le choix entre le Musée des Beaux Arts ou bien le Carré d’Art et ses collections contemporaines. Pour en savoir plus sur l’histoire et la culture nîmoise, ainsi que sur le denim (et oui la toile de jean comme son nom l’indique est originaire de Nîmes) le Musée du Vieux Nîmes vous ouvre ses portes. Curieux d’en apprendre davantage sur les traditions taurines, rendez vous au Musée des Cultures Taurines à deux pas des Arènes. Enfin, le Musée d’Histoire Naturelle abrite des collections relevant des domaines des sciences de la nature et des sciences de l’Homme.

Les hôtels particuliers

Cachées derrière de belles et grandes portes, ces demeures de prestige reflètent l’art de vivre et de construire à Nîmes du 16ème au 18ème siècle. Aujourd’hui, elles sont difficilement accessibles puisque ce sont des habitations privées. Mais vous pourrez admirer ces hôtels particuliers et leurs très belles cours d’honneur à l’occasion d’une visite guidée que propose régulièrement l’Office de tourisme. Laissez-vous guider à travers les ruelles du centre historique et découvrez les secrets de ces lieux cachés.

► Mes favoris : Hôtel de Bernis, Hôtel de Fontfroide et Hôtel de Régis.

L’esplanade et les différentes places de la ville

S’il est une place à ne pas manquer à Nîmes, c’est l’esplanade Charles de Gaulle et sa très belle fontaine. Au débouché de l’avenue Feuchères, elle est le trait d’union entre la gare et le centre historique de Nîmes. Prenez le temps d’admirer sa très belle fontaine oeuvre du sculpteur James Pradier. La statue centrale avec sa drôle de couronne est une allégorie représentant Nîmes, tandis que les statues à ses pieds figurent les cours d’eau présents dans la région nîmoise.

Et voici quelques clichés d’autres jolies places du centre-ville de Nîmes :

Les Halles de Nîmes et les spécialités culinaires

Pour les gourmands qui souhaiteraient découvrir les spécialités locales et ramener un délicieux souvenir de Nîmes, je ne peux que vous recommander de vous diriger vers les Halles de Nîmes. A l’intérieur de ce marché couvert, 70 étaliers sont présents pour vous conseiller et vous proposer des produits de qualité. Promenez-vous au milieu des étals colorés et découvrez les produits locaux de saison. Laissez-vous tenter et goûter aux bons mets du terroir nîmois : brandade de Nîmes, petit pâté nîmois, picholine, vin des Costières de Nîmes, croquants Villaret ou bien encore fraise Gariguette…

► Tous les jours de 7h à 13h - 5 rue des Halles, 30000 Nîmes - 04.66.76.71.72 

Le street art à Nîmes

Depuis une dizaine d’années maintenant, les rues de Nîmes se parent de couleurs, et certains quartiers se transforment en véritable musée à ciel ouvert, grâce aux nombreuses fresques murales qui s’y déploient. L’art urbain a trouvé sa place à Nîmes, et c’est dans les quartiers Gambetta et Richelieu que vous pourrez admirer les plus belles oeuvres de street art. Chaque année au mois de septembre, à l’occasion du festival L’Expo de Ouf, ces quartiers s’enrichissent de nouvelles fresques et de nombreuses animations sont proposées au public venu découvrir ce parcours artistique.

Infos Pratiques :
Plan du parcours street art disponible au Spot ou à l'Office de tourisme.
Le Spot : Tiers-lieu qui mixe espace culturel, coworking, cantine, bar, salle d'expo... 
8 rue de l'Enclos Rey, 30 000 Nîmes - Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h, ainsi que les jeudis soirs jusqu'à 22h et les soirs d'évènements. Contact : 04.66.36.85.64

Il existe un autre endroit à Nîmes où vous pourrez voir du street art en abondance, c’est Le Vaisseau 3008. Cet autre tiers-lieu nîmois est éphémère. Il devrait disparaître au cours de l’année 2022, mais en attendant vous pouvez vous y rendre pour découvrir d’autres peintures et graffitis en tout genre.

► 9 rue de l’Hôtel Dieu

Mes adresses gourmandes préférées

  • Prendre de la hauteur et profitez du panoramaCiel de Nîmes en haut du Carré d’Art ou Mimolette sur le rooftop

Les grands événements

Si vous voulez faire correspondre votre séjour avec un grand événement, je ne saurai trop vous conseiller de venir à l’occasion de l’une de ces trois grandes dates du calendrier nîmois :

La Feria de Nîmes

S’il est un événement représentatif de notre belle ville, c’est bien la Feria de Nîmes, connue dans le monde entier.

La Feria quésaco ? 
La Feria de Nîmes est une fête populaire centrée sur la tauromachie, se tenant chaque année, officiellement depuis 1952, officieusement depuis la fin du 19ème siècle. Elle a lieu deux fois par an dans la capitale gardoise : l'une se tient à l'occasion du week-end de Pentecôte et l'autre le troisième week-end de Septembre ; c'est la Feria des Vendanges. Cette grande manifestation mêle corridas, courses camarguaises, concerts, lâchers de taureaux dans les rues et animations diverses et variées. C'est une période de fête pour toute la ville.

Une fois encore, l’amphithéâtre est le cœur battant de la ville, puisque s’y déroulent plusieurs types de spectacles taurins. Mais si vous préférez tout simplement profiter de la fête, direction les grands boulevards où sont installées de nombreuses casitas qui vous régaleront d’une bonne paëlla. Laissez-vous ensuite porter au rythme des peñas et entrez dans l’une des bodegas du centre-ville, où vous pourrez vous déchainer sur des rythmes endiablés, ou bien apprendre à danser la sévillane jusqu’au bout de la nuit. Durant ces quelques jours, de nombreuses animations vous attendent aux quatre coins de la ville : la Pégoulade, le célèbre défilé d’ouverture de la Feria, les joutes sur le Canal de la Fontaine, un abrivado sur un boulevard, la messe en provençal à la Cathédrale, ou bien encore un concert sur le Parvis des Arènes ou de la Maison Carrée… Le choix est large.

► Pour découvrir le programme complet des festivités, cliquez ici.

► Ma bodega préférée pour faire la fête : La Macarena, 12 rue Delon-Soubeyran, 30000 Nîmes

Les Grands Jeux Romains

Si vous souhaitez découvrir Nîmes à l’heure romaine, les Grands Jeux Romains sont la période idéale pour vous rendre dans la cité des Antonins. Le temps d’un week-end, la ville revêt son décor antique et ressuscite les Jeux du Cirque comme à l’époque romaine. Durant ces quelques jours, de nombreuses animations sont proposées par la ville pour découvrir comment vivaient nos ancêtres les gaulois et les romains. Ne soyez donc pas surpris si vous croisez au détour d’une rue, Obélix ou bien un de ces cousins 😉 Les commerçants et restaurateurs de la ville jouent en effet le jeu à fond et vous accueillent en costume et vous préparent de bons petits plats antiques. Mais ce qu’il ne faut surtout pas rater, c’est le spectacle de reconstitutions historiques qui se tient chaque après-midi dans les Arènes. Venez prendre place dans la cavea et assistez à des combats de gladiateurs, des danses, une course de char et bien d’autres animations dont raffolaient les romains à l’époque.

► Pour connaître les dates de la prochaine édition et en savoir plus sur cet événement, cliquez ici.

Le Festival de Nîmes

Quelle plus belle salle de concert que les Arènes de Nîmes ?! Chaque été durant les mois de juin et juillet, venez assister à l’un des nombreux concerts que compte le Festival de Nîmes. Né en 1997, il propose chaque été une programmation variée d’artistes internationaux. Asseyez-vous sur les gradins millénaires ou pressez-vous sur la piste pour entendre votre chanteur ou groupe préféré ! Le temps de quelques semaines, l’amphithéâtre romain retrouve sa fonction première d’édifice de spectacle et permet ainsi d’accueillir sous un ciel étoilé, des milliers de personnes toutes passionnées de musique. Je vous garantis, que vous ne serez pas prêt d’oublier un show dans les Arènes de Nîmes ! Même les artistes se produisant ici reconnaissent que c’est un lieu fabuleux pour rencontrer son public.

► Pour découvrir la programmation de l’édition de cette année, cliquez ici.

L’office de tourisme vous propose…

Si vous ne voulez rien rater lors de votre séjour à Nîmes, je vous invite à vous rendre à l’Office de tourisme, au 6 Boulevard des Arènes. Vous pourrez ainsi récupérer un plan touristique détaillé de la ville et pourquoi pas acheter un citypass pour visiter les principaux monuments et musées de la ville. Avant de partir explorer la ville, je vous conseille de visionner le film « Nîmes au fil des siècles », sur la maquette interactive du CIAP (Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine) au fond de l’Office. Celui-ci retrace toute l’histoire de Nîmes en seulement 10 minutes. C’est une bonne entrée en matière ! Si vous souhaitez approfondir votre connaissance de Nîmes, je vous recommande de suivre une des nombreuses visites guidées que propose l’Office tout au long de l’année. Les deux plus classiques sont : « Nîmes la romaine » pour tout connaître du passé antique de la cité, et « Nîmes au fil des siècles » pour une promenade dans le centre historique à la découverte du riche patrimoine nîmois de l’antiquité jusqu’à nos jours… Enfin, vous avez également la possibilité d’acheter sur place, votre billet pour un tour en petit train touristique avec un parcours commenté de 45 minutes vous permettant d’apercevoir les lieux les plus emblématiques de Nîmes. Cela peut être une option envisageable pour les familles avec enfants, les personnes qui ne veulent pas trop marcher ou bien encore, les gens pressés.

BON PLAN VOYAGE : NÎMES EVASIO' CULTURE

L'offre Evasio' Culture vous permet de découvrir les grands sites d’Occitanie en TER au départ de n’importe quelle gare d’Occitanie. Nîmes faisant partie de ces Grands Sites, la région Occitanie vous fait bénéficier d'un aller-retour en LiO Train à -50% et du Nîmes City Pass à prix réduit, et vous permet ainsi de partir à la découverte de la ville ! Pour profiter de cette offre, il vous suffit d'acheter votre billet en ligne sur le site LiO Train SNCF Occitanie, de l'imprimer puis de vous rendre à l'accueil de l'Office du Tourisme pour obtenir votre Nîmes City Pass, sur présentation de votre billet.

Au delà de Nîmes…

Vous êtes à Nîmes et il vous reste encore un peu de temps devant vous avant de prendre le chemin du retour, alors n’hésitez pas à pousser votre voyage jusqu’au célèbre Pont du Gard, à seulement 30 minutes de voiture. Si vous n’êtes pas véhiculé, il vous suffira d’emprunter la ligne 121 du réseau Lio depuis la gare routière de Nîmes et en 45 minutes de bus, vous serez au pied du géant de pierre, et cela pour seulement 3,60 euros l’aller-retour !

Et une fois encore, au risque de ne pas être neutre dans mon propos (j’ai été guide sur ce site) mais c’est vraiment LE site à voir si vous passez par le département du Gard. Cet édifice de 2000 ans d’âge est mon monument préféré et je vous assure qu’il vaut largement le déplacement.

Une fois sur place et votre billet d’entrée en poche, de nombreuses possibilités de visite s’offrent à vous. Votre première idée sera certainement de filer voir le Pont, n’est-ce pas ? Si je peux vous donner un conseil, commencez par le Musée. C’est bien de voir un monument, mais c’est encore mieux d’en comprendre son histoire. Poussez donc les portes de l’espace muséographique dédié à l’édifice et découvrez de manière ludique pourquoi, comment et depuis quand ce pont-aqueduc fait la fierté de notre belle région. C’est bon vous êtes maintenant incollables sur les aqueducs et le mode de vie des romains, alors dirigez-vous vers notre célébrité et extasiez-vous devant son immensité et le génie des romains. Car oui 2000 ans après, il est toujours debout ! Et je prends le pari que dans un coin de votre tête ou à voix haute vous ne pourrez vous empêcher de vous demandez, comment cet exploit est possible ? Certains ajouteront même : « Je ne suis pas sûr qu’un de nos monuments modernes tiennent aussi longtemps… » Et je suis bien d’accord avec vous car je me suis dit exactement la même chose la première fois que j’ai vu ce majestueux monument.

Si vous avez la journée devant vous, perdez-vous dans « Mémoires de Garrigue », un parcours en plein air qui vous fera voyager à travers l’histoire du paysage méditerranéen, du terroir local et des vestiges de l’aqueduc romain. En effet, il existe d’autres vestiges visibles de l’aqueduc – qui reliait autrefois Uzès à Nîmes – sur le site. En été, vous pouvez également profiter du Gardon pour vous rafraîchir après votre balade. Vous trouverez plusieurs plagettes en bord de rivière. Enfin, à cette même période, à la nuit tombée, assistez au spectacle son et lumière créé par le Groupe F.

Pour en apprendre plus sur les vestiges de l’aqueduc nîmois et prolonger sa découverte, n’hésitez pas à lire mon article Balade sur les traces de l’aqueduc de Nîmes.

Infos pratiques 
- Adresse : La Bégude, 400 Route du Pont du Gard 30210 Vers-Pont-du-Gard. 
- GPS : Lat-43°56'50'' Long-4°32'08''
- Horaires : Le site est accessible 7/7j, avec des horaires variables en fonction des saisons.
- Tarifs : 9 € parking journée - 6,50 € espaces de découverte ; Gratuit pour les moins de 18 ans.
- Contact : 04.66.37.50.99 ou par mail contact@pontdugard.fr
- Se restaurer sur place : Restaurant Les Terrasses 

Voilà, je pense avoir fait le tour de ma chère ville, mais si vous avez des questions, ou que vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, et je me ferai un plaisir d’y répondre et de vous aider à préparer votre futur séjour à Nîmes.

Avec l’emblème de Nîmes : le crocodile !

A bientôt pour de nouvelles escapades ici ou ailleurs…

Un commentaire sur “Citytrip à Nîmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s